Focus Online désormais numérique

Vorstand

<h6>Texte : Mark van Heijningen, images : Digital Impact Network</h6>
À l'avenir, le magazine Focus, très apprécié, ne paraîtra plus une fois par an en version papier, mais se présentera désormais sous la forme d'articles réguliers sur des thèmes choisis de la numérisation. <!–more–>L'objectif est de publier un flux continu d'articles passionnants. Ceux-ci peuvent être créés explicitement pour ce format, mais il est également envisageable de réutiliser des articles existants et pertinents dans ce portail.

((image 1))

Ces articles sont rédigés sous une forme uniforme, pour laquelle le <a href=”https://digitalimpact.ch/” target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>Digital Impact Network</a> met à disposition un modèle structuré. Ce modèle guide le créateur de l'article le long de la structure qui doit être utilisée pour tous les articles.
<h3>Marketing de contenu sous forme d'articles au contenu attractif</h3>
Il nous semble important que les articles apportent une contribution passionnante et intéressante à nos membres et qu'ils traitent de sujets liés à la numérisation qui concernent en premier lieu le secteur des PME de la région de la capitale. Les contributions à Focus Online ne doivent pas être des hymnes publicitaires d'entreprises, mais être structurées comme des articles spécialisés. L'accent est mis sur le contenu et non sur la promotion des produits et services de l'entreprise contributrice.

((Infobox 1))

Dans l'article, il s'agit toutefois de créer un espace où les entreprises contributrices peuvent se présenter. Ces boîtes sont mises en évidence par des couleurs et sont clairement identifiables en tant que telles. Malheureusement, le modèle actuel ne permet pas de le représenter.

<img class=”alignnone size-medium wp-image-3252″ src=”https://digitalimpact.ch/wp-content/uploads/2019/06/ipaict-200619-18-300×225.jpg” alt=”” width=”300″ height=”225″ />

jhgj,hg,hg
<h3>Promotion via les médias sociaux</h3>
Les articles doivent être diffusés et promus via les médias sociaux. Twitter et LinkedIn permettent de faire connaître les nouveaux articles et de diriger les lecteurs vers le site web de DIN. Sur le site web, les lecteurs peuvent participer aux discussions et contribuer au débat en commentant les articles.
<h3>Version imprimable, une autre option</h3>
Actuellement, l'idée de créer une version imprimée annuelle à partir de contenus sélectionnés est toujours d'actualité. L'expérience a montré que de nombreux membres apprécient beaucoup cette forme de Focus et nous voulons laisser l'option de ce canal ouverte. La question de savoir si et comment nous souhaitons créer une version imprimée est encore ouverte et en discussion.
<h3>Sujets possibles qui intéressent les membres</h3>
Lors de l'assemblée générale, nous avons demandé aux membres quels contenus les intéresseraient. Une sélection de thèmes sont la communication numérique, les TIC durables et vertes, les réseaux définis par logiciel dans les TIC, la ville intelligente, les femmes dans l'informatique et les directives e-privacy. Nous allons suivre activement ces thèmes et voir avec les personnes intéressées dans quelle mesure elles souhaitent également contribuer à ce format.

En outre, des entreprises nous ont déjà contactés avec des propositions concrètes d'articles spécialisés. Nous souhaitons publier ces articles dans les meilleurs délais.

Partager un article